Courte analyse des tendances en consommation point par point (année 2015)

Lorsqu’on observe de près les consommateurs sur les réseaux sociaux comme je le fais à tous les jours, on constate certaines lignes directrices. Disons qu’il y a beaucoup de choses à dire sur le futur de la consommation en 2016. Un mot pour résumer le tout:

  • Individualisation: l’individu au centre de tout le processus de consommation.

Il est difficile de prédire les tendances futures, mais des points nous indiquent certaines orientations.

Voici quelques points qui ont attiré mon attention parce qu’ils marquaient des tournants dans l’univers de la consommation en 2015 qui influenceront 2016:

  • Les consommateurs semblent faire le buzz encore et toujours avec des objets qui s’adressent aux geeks (ces amateurs de gadgets et de fantastique).
  • Les bébés, les chats et les chiots ont la cote. On remarque un intérêt marqué pour tout ce qui est mignon et intime.
  • Les consommateurs sont désormais dotés d’outils de photographie et de vidéo très puissants sur leur téléphone intelligent et ils prennent des égoportraits (selfies) pour marquer leur identité.
  • On remarque aussi un certain intérêt au Québec chez les foodies (ces amateurs de bonne bouffe) pour des produits plus raffinés et luxueux. On se gatte avec la bouffe au Québec.
  • Les gens de ma ville, la Capitale Nationale, cherchent à s’épanouir, à sortir de la frustration et du refoulement. Ils se tournent vers une esthétique « défoulée » comme celle de la radio parlée au vocabulaire décomplexé et argneux.
  • À Montréal, on met en action des projets sociaux intéressants comme http://jefaismtl.com/ qui rappellent à quel point la métropole est innovante au point de vue des solutions sociales. Et pourtant, les citadins expriment beaucoup de frustrations concernant la question des transports, des CHSLD et de la qualité des décisions gouvernementales en ce qui concerne une panoplie de sujets d’actualité…
  • Le Québec cherche de plus en plus à exprimer une voix écologiste même si on surnomme les écologistes : « les enverdeurs » par moment.
  • Le commerce de détail de mode vestimentaire est en crise (voir la fermeture de Target entre autre).
  • Les médias traditionnels sont toujours en crise.
  • En Amérique du Nord, les propos polarisateurs de Donald J. Trump ont la cote pour animer les internautes et les médias politiques. On assiste à une nouvelle manière de concevoir le rapport entre le politicien et le journaliste politique.
  • Sur les réseaux sociaux, des marques misent sur des concours bidons et les consommateurs les dénoncent de plus en plus. Les clients floués se sentent lésés personnellement et se regroupent en collectifs contre des entreprises fraudeuses.
  • Uber, AirBnb et compagnie font fureur avec l’économie de partage.
  • Chaque jour, on voit la naissance d’un nouveau meme Internet propre à l’esthétique Web sur des sites comme Reddit4Chan ou 9gag.
  • Des Youtubers québécois ont réussi à se faire une réputation internationale et des entreprises les paient pour de la publicité Web en placement de produit lors d’événements ou à l’intérieur même de leur chaîne Youtube.
  • Le pénis de Justin Beiber a fait beaucoup jaser… Pourtant, il n’y a pas eu de vrai scandale.
  • Taylor Swift réussit à faire changer une politique de Apple avec la force de son influence sur Internet.
  • Joël Legendre est passé à deux doigts de la cata en raison d’un texte de quelques 4000 mots détruisant sa réputation. Il n’est pas la seule cible de journalistes qui se font un boulot de détruire des réputations…
  • La baisse du prix du pétrole et l’influence de l’économie chinoise à la baisse influencent grandement les politiques canadiennes et mondiales (SOURCE: RDI Économie).
  • Pantone nomme deux couleurs tendances plutôt qu’une cette année: un rose et un bleu pastels intégrés en dégradé:

The Pantone Color of the Year for 2016 is Rose Quartz & Serenity

Il me faudrait plus de 10 pages pour vous résumer les grandes tendances à venir. Savez-vous que j’ai été consulté à de nombreuses reprises par des médias québécois et des étudiants à la maîtrise européens au sujet de l’analyse des tendances de consommation? J’ai une formation et de l’expérience pour déceler ce qui fait tendance dans un marché. Consultez-moi pour en savoir davantage!

Publicités