Stress et solitude nuisent à vos ventes comme entrepreneur

Cette semaine, j’ai pensé vous parler du sentiment de stress et de solitude que vivent certains entrepreneurs (souvent des travailleurs autonomes à ce que je constate) lorsqu’ils sont en affaires. Ce sentiment de solitude est probablement lié au fait que les entrepreneurs travaillent parfois jusqu’à 80 heures par semaine et qu’ils fréquentent peu leurs amis et leur famille lorsque leur entreprise est en pleine croissance et qu’ils doivent voyager et participer à des rencontres d’affaires. Il s’en suit des problèmes au niveau du sommeil et de l’élimination du cortisol par l’activité physique, de sorte que le stress semble s’accumuler comme on dit. Cet isolement provient aussi probablement du fait qu’ils sont rarement en dehors du mode « vente » lorsqu’ils sont en train de bâtir des relations. Ils sont presque toujours en train de se mettre en scène et de porter un masque social. Ils vivent donc, dans le jargon des sociologues, une forme d’aliénation.

Aliénation, définition selon Larousse:

État de quelqu’un qui est aliéné, qui a perdu son libre arbitre.
Situation de quelqu’un qui est dépossédé de ce qui constitue son être essentiel, sa raison d’être, de vivre.

L’isolement social nuit à la santé mentale des dépressifs et contribue au non diagnostique des troubles de santé mental en général dans la population. Au-delà du stress vécu par les hauts et les bas de la vie d’entrepreneur, il y a aussi le facteur « isolement social » qui peut nuire à la motivation. Selon mon observation empirique sur le terrain, je considère personnellement les entrepreneurs de start-ups à haut risque de vivre une dépression mineure en raison des importants stress qu’ils vivent au quotidien.

D’ailleurs, si vous cherchez à évaluer votre niveau de stress, il existe une échelle standardisée qu’utilisent les psychologues:

Pourquoi parler de cela dans le cadre d’un blogue sur la vente? C’est que je remarque que de nombreux entrepreneurs de mon réseau sont à la recherche tout simplement de quelqu’un à qui parler pour s’améliorer comme vendeur, mais aussi pour créer une relation de confiance durable. Les entrepreneurs sont des êtres humains comme les autres et ils ont besoin de s’épanouir.

Je parlais récemment à une mère monoparentale et entrepreneure qui devait évaluer si c’était le bon moment pour elle de lancer une expansion. Je lui ai donné quelques conseils techniques et je lui ai dit de revenir me voir quand elle aura enfin le temps de créer son projet à sa couleur. Il était temps pour elle de faire le point. Elle m’a beaucoup inspiré à mieux soutenir les gens d’affaires. Ils vivent parfois des défis hors du commun:

  • Faillites personnelles;
  • Endettement;
  • Conflits avec les employés et les collègues;
  • Litiges menant à des recours dans les tribunaux…

J’ai remarqué que le simple fait de sortir de l’isolement social donnait un boost de motivation à l’entrepreneur-vendeur ce qui avait comme effet qu’il s’entourait mieux et engendrait des ventes plus rapidement en raison de l’expansion de son réseau de contacts.

Le lien ici à comprendre c’est que la qualité de la relation entre le vendeur et son client s’améliore parce que le vendeur est en plus grande santé globalement. Il semble plus détendu et prompt à réaliser la vente. Le vendeur semble plus enthousiaste, moins faux et son non-verbal est invitant.

Si vous cherchez quelqu’un avec qui jaser de votre entreprise et de vos ventes, n’hésitez pas à me contacter! La vente, c’est ma spécialité! Nous pourrions parler de vos états de high et de vos baisses de motivation. Nous pourrions organiser ensemble votre emploi du temps pour maximiser chacune de vos communications. Nous pourrions former votre équipe de vente à atteindre des objectifs réalistes.

Contactez-moi pour en apprendre davantage sur mes services.

SOURCES

La nécessité de sensibiliser la population aux symptômes et aux traitements est confirmée (Association canadienne pour la santé mentale – 2003)

Cours: Psychopathologie (Université Laval – 2012)

Publicités