Élection américaine: la game vient-elle de changer pour le Canada?

Suivez-vous en direct vous aussi les résultats de l’élection américaine? Si oui, vous avez probablement vécu comme moi des moments d’étonnement et de surprise.

Si Donald Trump l’emporte, on peut s’attendre à ce que les États-Unis soient plus protectionnistes.

Si Hillary Clinton gagne la course, on va quand même vivre les contrecoups d’une Amérique divisée, polarisée politiquement.

Dans tous les cas, la game vient de changer. On ne pourra plus concevoir les relations entre les États-Unis et le Canada de la même manière.

Rappelons-nous l’effet douche froide qu’avait eu la politique « Buy American Act ». Cela avait entre autres poussé une compagnie québécoise haut de gamme spécialisée en travail du bois à s’ouvrir un bureau aux USA afin d’être en mesure de continuer à vendre ses produits en sol américain. Je sais aussi que de nombreuses usines ont vu leurs profits fondrent suite à cet accord.

La controversée position « ALÉNA » (Accord de libre-échange nord-américain) qui lie les trois portions de l’Amérique est aussi remise en question par une administration Trump.

Au plan des communications, il est indéniable que les politiques canadiens vont devoir prendre en compte les nouvelles manières de livrer leurs idées. On voit bien que les médias sociaux jouent un rôle important dans la livraison des communiqués de presse.

Il me semble évident que la leçon no1 à retenir de cette élection, c’est que la vérification des faits (fact checking) a permis à Hillary Clinton de mettre Donald Trump en état défensif. Il importe aussi de se rappeler que les courriels d’Hillary Rodham ont vraiment nui à son élan.

Chose certaine, que ce soit Trump ou Clinton qui gagne, le jeu politique ne sera plus le même…

Pour suivre le dévoilement des votes, voici un lien vers la couverture de l’élection américaine à CNN.

Publicités