Définition de « marketing », ce mot galvaudé

Étymologiquement, « marketing » signifie « action de poser une marque, de marquer », comme le fait de marquer un bœuf au fer rouge.

Le dictionnaire étymologique anglophone Etymonline explique l’origine du mot « marketing », qui provient de « market » (marché):

(…) latin mercatus « trading, buying and selling, trade, market » (…)

TRADUCTION LIBRE: du latin mercatus « échanger, acheter et vendre, marchander, marché »

Le livre Packaging : Toutes les étapes du concept au consommateur (Jean-Jacques URVOY, Sophie SANCHEZ, Erwan LE NAN, 2012) donne au mot « marketing » une origine plus précise. « Marketing » proviendrait du verbe « to mark » (marquer). Laisser sa marque, c’est faire du marketing. Le livre explique que le mot origine du fait de marquer les bœufs au fer rouge pour les distinguer les uns des autres au marché local et ainsi attribuer à l’auteur de la marque un certain statut et prestige.

Avec la marque, vient la marque de confiance… la confiance envers l’institution qui vend (ce qu’on nomme aujourd’hui « personnalité de la marque »). Bref, la marque donne confiance au consommateur. C’est un sceau de qualité, un gage d’approbation.

Certains manuels scolaires développant la notion de marketing en détail réduisent pourtant la définition de « marketing » à « l’acte d’acheter et de vendre » (ce qui relève plutôt de l’expression « échange commercial »). D’autres manuels font égaler « marketing » avec « changement des habitudes de comportement du consommateur » (behavioral change in consumer habits). D’autres auteurs vont jusqu’à étaler la définition de « marketing » à tout acte visant à modifier la perception qu’a le client de l’entreprise elle-même.

Lors de mon précédent billet, j’ai posé la question « Qu’est-ce qui fait d’un marketeur, un marketeur? ». Sur Linked-In, Dominic Goulet a proposé cette définition:

Bottom line, marketing is all about inducing behavioral change in your target market.

TRADUCTION LIBRE: Au fond, le marketing se résume à influencer un changement de comportement chez une clientèle donnée.

J’ai ajouté qu’il manquait la dynamique de recherche et le protocole permettant à un marketeur de valider son hypothèse dans la définition ci-haut.

Je remarque donc que le mot « marketing » prend plusieurs sens selon différentes doctrines et qu’auprès d’entrepreneurs, cette définition n’est pas toujours claire. Tous ne s’entendent pas sur une définition du mot « marketing », ce qui me porte à croire que ce mot est galvaudé.

Enfin, le dictionnaire Larousse définit « marketing » ainsi:

  • Ensemble des actions qui ont pour objet de connaître, de prévoir et, éventuellement, de stimuler les besoins des consommateurs à l’égard des biens et des services et d’adapter la production et la commercialisation aux besoins ainsi précisés.

  • Service d’une entreprise chargée de cette activité.

Publicités