Comment spéculer pour avoir plus de fans?

La spéculation est un art et pas une science. Pour spéculer, il importe d’établir d’abord son persona, son masque social, son personnage. Une fois que la croyance est bien établie, vous pouvez augmenter la perception qu’on les clients de votre crédibilité avec des diplômes, un sceau d’approbation social ou des chiffres. Par exemple: « Mes prévisions sont bonnes 90% du temps. »

Une fois qu’une petite tribu vous suit, vous enclenchez alors le phénomène naturel d’ethnocentrisme. La tribu vous respecte parce qu’elle se reconnaît dans le mythe que vous lui représentez. Certains fans deviendront alors des spéculateurs de votre valeur: « Il vaut combien, ce mec? ». D’autres deviendront des évangéliste: « Wow! Ce mec est incroyable! »

Une fois que vous avez une base assez solide d’individus que vous aurez acheté à coup de publicité, d’événements mondains et de retour d’ascenseurs, bref en étant diplomate, vous devrez investir encore plus pour que l’impression du nombre fasse de vous quelqu’un d’important. Cherchez des investisseurs qui deviendront vos patrons et qui aiment spéculer sur la valeur des personnes. Ils investiront dans votre avenir en finançant la création de votre clan.

Vous serez ensuite la brebis servile des outils technologiques et financiers à votre disposition pour faire passer vos messages.

Vous pourrez alors faire croire aux masses des choses simplement par l’idée que « ça ne se peut pas que tout ce monde-là qui est d’accord avec lui se trompe ».

Une fois cela fait, vous aurez une réelle base de fans, de vrais zombies, capables de tout pour être reconnu dans votre élite créée de toute pièce. Si vous êtes assez brillant, vous créerez alors un produit avec votre marque dessus, votre signature. Et vous vendrez ce produit en achetant des « abonnés » sur Facebook, Instagram ou Snapchat. Endettez-vous pour avoir un maximum de cash et utilisez votre effet de levier pour enclencher le processus publicitaire.

Voilà, je viens de vous expliquer comment fonctionne une élection.

Pour en savoir davantage, consultez ma conférence :

L’art de la tromperie

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

L’achat virtuel est ouvert à la spéculation, alors spéculez!

Publicités