La crise de talent dans le monde de la publicité

L’industrie de la publicité cherche du talent et a de la difficulté à en trouver selon la Chronique publicité avec Arnaud Granata et Stéphane Mailhiot à Médium Large (Radio-Canada Première). On nomme dans l’entrevue de nouveaux besoins par rapport à la technologie et le fait que des startups volent des employés performants aux agences traditionnelles.

Lorsque je parle de mon intérêt à faire de la publicité à mon entourage, on me regarde souvent avec des yeux de poisson. Le monde de la pub est mal connu. « Frais chié. Snob. » Etc.

Même si je conseille depuis 2009 des entrepreneurs sur leur image de marque et leur design, il m’arrive rarement de me faire questionner sur mon talent. Il est rare qu’on me demande de prouver que j’ai du talent. Mon portfolio en design industriel prouve à lui seul que je sais designer des objets et des marques et ma liste de clients satisfaits prouve à elle seule que je sais de quoi je parle quand je parle de ventes… Mon site comme artiste montre aussi une autre facette de ma personnalité. Et pourtant, j’ai l’impression que ça ne suffit pas. Je devrais peut-être lancer un outil promotionnel adressé aux agences?

Si j’avais à prouver que je suis un bon créatif à une agence, je serais face au problème de trouver une méthodologie pour mesurer ma qualité comme artiste. Cette méthodologie me semble difficile à déterminer. Est-ce qu’on juge un créatif selon son ROI? Selon son nombre de succès dans le marché réel? Selon la qualité irréprochable de sa technique? Etc.

Je suis présentement en train de développer un portfolio pour le présenter à des directeurs marketing de grandes marques. Disons que sur mon chemin je suis tombé sur quelques portfolios exceptionnels et je retiens que les meilleurs portfolios sont ceux qui sont interactifs et qui n’ont aucune faille technique.

Dans tous les cas, si vous cherchez un créatif, hé oh! Je suis là!

Publicités