N’oublions pas le respect en affaires et sur les réseaux sociaux

Il y a une culture ambiante du respect qui se perd depuis l’arrivée des réseaux sociaux, c’est pourquoi je trouve important de rappeler que les relations d’affaires ne sont possibles que dans une atmosphère de respect.

Le dictionnaire Larousse définit le respect ainsi:

  • Sentiment de considération envers quelqu’un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers ; manifestations de ces égards : Manquer de respect à quelqu’un.

  • Sentiment de vénération envers ce qui est considéré comme sacré :Le respect des morts.

  • Considération que l’on a pour certaines choses : Le respect de la parole donnée.

Comme entreprise, on doit être capable de créer une relation de confiance avec le consommateur et cela demande un respect réciproque.

Dans les coulisses, on entend souvent des entrepreneurs insulter leurs propres clients. Ce n’est pas vraiment souhaitable. Ça donne un mauvais exemple à donner aux employés.

Quelqu’un de sage a déjà dit que le degré zéro du respect, c’est la peur. Ensuite, vient l’admiration, puis le respect.

Je trouve cette proposition dangereuse culturellement. Ça peut être vrai sur un chantier de guerre, mais avec un client, ce genre de propos ne tient pas debout.

Le degré zéro du respect avec un client, c’est l’ouverture au dialogue. Si le dialogue est impossible, le respect est difficile, voir impossible.

Réapprenez à dialoguer.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Je ne bullshite pas et vous ne devriez pas non plus…

Pour une éthique des médias sociaux en entreprise: mes petites conclusions

Le dilemme du client anxieux qui ne veut plus de relation avec l’entreprise

Publicités